Le projet PRIASA contribue à protéger la sécurité alimentaire de Sao Tome et Príncipe

Publisher:
African Development Bank
Publication Date:
30 Avril 2020
Tags:
Africa, Agribusiness, Education, Food and Agriculture, Investment

Ineias Trindade étudie l'agronomie au CATAP - le Centre pour l'Amélioration Technique Agricole. Le CATAP est soutenu par PRIASA. Grâce à PRIASA, qui à son tour est financé par la Banque Africaine de Développement, plus de jeunes apprennent diverses techniques agricoles qui produisent de plus grandes récoltes et un Le secteur de la production alimentaire sera renforcé par la nouvelle vague de professionnels de l'agriculture qualifiés et dynamiques, formés au CATAP.  Paulina Barbosa est une «palaie» à Sao Tomé-et-Principe. Les «palaies» sont les femmes qui achètent généralement du poisson aux pêcheurs et procèdent ensuite à leur vente. Parfois, ils salent ou sèchent le poisson. Paulina vend du poisson depuis 30 ans. Elle l'a appris de sa mère. Grâce à PRIASA, elle a reçu une formation et a appris comment conserver au mieux son poisson, en le gardant frais jusqu'à ce qu'il atteigne ses clients. PRIASA est soutenu par la Banque Africaine de Développement. Alfredo Rompao est agriculteur à Sao Tome Principe. Il venait d'une grande famille aimante. Il a 10 frères et sœurs, et leur enfance n'a pas toujours été facile. Tous ont choisi des chemins différents dans la vie. Alfredo a choisi d'être agriculteur, de travailler sur le terrain et de cultiver de la nourriture pour la subsistance de ses compatriotes. Il a bénéficié de PRIASA - le projet de réhabilitation des infrastructures pour la sécurité alimentaire. Il bénéficie également d'une route entièrement rénovée, ce qui lui permet un accès plus facile au marché. En soutenant PRIASA, la Banque africaine de développement vise à contribuer à l'amélioration de la sécurité alimentaire à Sao Tomé-et-Principe. Ayarra Trigueiros est la coordinatrice de PRIASA. Les activités de PRIASA sont axées sur l'amélioration de l'accès des biens et produits aux marchés, afin de renforcer la sécurité alimentaire. Le projet a réhabilité de nombreuses routes de campagne et fourni une formation aux agriculteurs et aux techniciens agricoles. Pour le secteur de la pêche, PRIASA vise à améliorer la commercialisation des produits de la pêche, en construisant et en réhabilitant les marchés, ainsi qu'en formant les vendeurs de poisson à la bonne manipulation et à l'hygiène du poisson.

 

Suivez AllAfrica

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.